Enjeux environnementaux et légaux du secteur forestier: les parlementaires renforcent leurs capacités

De multiples inquiétudes sur la dégradation de la biodiversité, les problèmes de climat et l’utilisation responsable des forêts, et la conservation de la biodiversité préoccupent la politique de développement du Cameroun.

La montée en puissance des phénomènes climatiques extrêmes dans le monde, n’épargne pas le Cameroun. C’est ainsi que,les sénateurs et les députés du Réseau des parlementaires, pour la gestion durable des écosystèmes des forêts d’Afrique Centrale (REPAR) suivent une formation sur la gestion forestière à Ebolowa. Une rencontre qui s’est érigée dans le cadre d’un atelier d’information et de renforcement des capacités des parlementaires sur les enjeux environnementaux et de cadre légal du secteur forestier au Cameroun.

D’après le quotidien national bilingue Cameroon Tribune paru le 16 septembre 2020, ces travaux sont organisés avec le soutien de la coopération allemande.

Le Cameroun compte 22 millions d’hectares de forêt dont 17 millions de forêts denses et humides, soit une représentation de 48% de la surface du territoire national. Ainsi, d’après l’honorable Jean Jacques Zam, coordonnateur national du REPAR dans les colonnes du journal, «le pays consacre, une place de plus en plus importante aux politiques publiques en lien avec la gestion durable de l’environnement et la conservation des biodiversités».

L’objectif de cette formation est de «donner aux parlementaires, les connaissances et les outils nécessaires, pour mener avec plus d’efficacité leurs missions», note le journal. Ces travaux, «qui reposent essentiellement sur une approche interactive, permettront aux participants de mieux connaitre les textes juridiques relatifs à la gestion durable des forêts, à la protection de l’environnement et de la biodiversité ainsi que les enjeux y afférents», lit-on.

Pour cette formation qui s’achève le 19 septembre 2020, l’honorable Hilarion Etong, vice-président de l’Assemblée nationale, a ouvert les travaux le 14 septembre dernier. Le gouverneur de la région du Sud, Félix Nguélé Nguélé a assisté à cette ouverture des travaux.

Carole AMBASSA

2 pensées sur “Enjeux environnementaux et légaux du secteur forestier: les parlementaires renforcent leurs capacités

  • 20 octobre 2020 à 12 h 08 min
    Permalink

    My husband and i felt absolutely fulfilled when Chris could carry out his researching from the ideas he came across out of your blog. It is now and again perplexing to simply continually be offering guidance which usually some other people may have been selling. We really already know we’ve got you to be grateful to for this. The type of illustrations you have made, the easy blog navigation, the relationships you will give support to instill – it’s got many remarkable, and it’s aiding our son and our family feel that this subject matter is exciting, which is extraordinarily vital. Thank you for all the pieces!

    Répondre
  • 20 octobre 2020 à 12 h 09 min
    Permalink

    I must show some thanks to this writer just for rescuing me from this type of difficulty. After checking throughout the online world and finding things that were not beneficial, I was thinking my life was done. Existing without the presence of strategies to the issues you have sorted out all through your article content is a critical case, as well as the kind which could have negatively affected my career if I had not noticed your blog. Your know-how and kindness in touching everything was crucial. I am not sure what I would’ve done if I hadn’t come across such a solution like this. I can at this time look forward to my future. Thanks a lot so much for the professional and amazing guide. I will not think twice to refer the sites to anybody who needs to have care on this problem.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *