GABON/157e REUNION DU CONSEIL DES GOUVERNEURS DE L’ORGANISATION DES PAYS EXPORTATEURS DE PETROLE (OPEP) LE PAYS PRESIDE LES TRAVAUX

MAGLOIRE MENIE AKOUE GOUVERNEUR DE LA CONFERENCE DE L’OPEP POUR LE GABON

En raison des restrictions imposées pour lutter contre la propagation de la Covid-19, cette réunion du conseil des Gouverneurs de l’organisation des pays exportateur de pétrole présidé par le Gabon s’est tenu par visioconférence le 20 octobre 2020.

UNE VUE DES PARTICIPANTS A LA CONFERENCE DE L’OPEP

C’est le gouverneur de l’organisation des pays exportateur de pétrole pour le Gabon, Magloire Menié Akoué qui a dirigé les travaux auxquels ont pris part les treize pays membres de l’organisation. Conformément à son rôle d’organe décisionnel en matière de gestion administrative de l’OPEP, le conseil des gouverneurs a statué sur tous les rapports soumis par le secrétariat pour avis et recommandation. Il s’agit notamment du programme de travail 2021 et des budgets y relatifs, des contributions des pays membres, de l’élection du président du comité d’audit interne et ses membres, de l’examen du programme d’activités marquant la célébration des 60 ans de l’OPEP, pour ce dernier point, il faut préciser que les pays membres de l’OPEP ont prévu de célébrer les 60 ans de l’Organisation à Bagdad, en Irak, dans 6 semaines. Ce Conseil des Gouverneurs a été précédé le 19 Octobre 2020 par la 23e réunion du conseil des ministres mixte du suivi de l’accord du 12 avril relatif à la baisse de la production. De façon général, l’OPEP se satisfait de l’implication de tous les membres dans le respect de cet accord qui a permis au prix du baril, qui avait dégringolé jusqu’à 15 dollars de remonter jusqu’à 43 dollars aujourd’hui. Il va sans dire que certains pays ont du mal à respecter le programme de réduction mis en place. Mais au sein de l’Organisation des mécanismes ont été mis en place. Mais au sein de l’organisation des mécanismes ont été mis en place pour l’effort supplémentaire que devront faire ces pays afin d’atteindre  les quotas imposés par l’accord du 12 avril. Un plan de compensation de la production qui va s’étendre jusqu’en décembre 2020 a ainsi été transmis au secrétariat Général de l’OPEP.

TRAVAUX PAR VISIOCONFERENCE DE L’OPEP

Le Gabon grâce au dynamisme de son ministre du pétrole Vincent de Paul Massassa qui agit sur instruction du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, joue pleinement son rôle au sein de l’OPEP, en prenant une part active aux activités de l’Organisation les efforts fournis pour le respect des engagements au sein de l’OPEP participe de façon substantielle à la stabilité du marché pétrolier et le Gabon en tire naturellement profit au niveau de ses recettes pétrolières, facteur important pour la relance de l’économie.         

Saint clair KENGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *