GABON/ASSEMBLEE ANNUELLE 2020, FMI-GROUPE DE LA BANQUE MONDIALE « INVESTIR DANS LA NATURE POUR UNE REPRISE DURABLE » LEE WHITE PREND PART

PROFESSEUR LEE WHITE MINISTRE GABONAIS DES EAUX ET FORETS

Le ministre Gabonais des Eaux, des Forêts, de la Mer, de L’Environnement, chargé du Plan Climat, et du Plan d’Affectation des terres, Professeur Lee White, a pris part le 8 octobre 2020 par visioconférence à l’assemblée annuelle (2020) des Conseils des gouverneurs du Fond Monétaire Internationale (FMI) et du Groupe de la Banque Mondiale portant sur le thème: « investir dans la nature pour une reprise durable ». Présidé par le vice-président de la Banque Mondiale pour le développement durable,  Juergen Voegele.

 Avec en toile de fond la pandémie à coronavirus qui sévit dans le monde et impacte sévèrement  sur toute les secteurs de la nature, l’événement qui a vu la participation de nombreux experts et des ministres chargés des ressources marines et naturelles, et de la planification du développement (Indonésie) en particulier, de la lutte contre les changements climatiques (Pakistan), de la planification économique (Rwanda), du Secrétaire d’Etat auprès du ministre en charge du développement et de la coopération internationale (Suède), et du PDG et président du Fonds pour l’environnement mondial (FEM),  Carlos Manuel Rodriguez avait pour objectif  de débattre et d’échanger sur comment les pays peuvent intégrer au mieux les enjeux du climat, de l’environnement, et de l’inclusion sociale dans leur plan de relance respective post COVID-19. Cette rencontre virtuelle a notamment mis le cap sur deux rendez-vous majeurs prévus en 2021 : La 26e conférence annuelle de l’ONU sur le climat (COP 26) ainsi que la 15ème réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique.
Pour l’occasion, le ministre Gabonais des eaux et forêts Professeur Lee White a rappelé que le Gabon, pleinement engagé dans la lutte contre le changement climatique et en faveur de la biodiversité, met en place une stratégie de gestion durable de ses ressources forestières : « Mon pays  s’est engagé à respecter l’Accord de Paris qui implique la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, mais également la préservation de nos écosystèmes forestiers. Nous croyons fermement que le seul moyen d’y parvenir est d’exploiter notre forêt de manière durable et au profit des populations locales. C’est à travers cette stratégie que la forêt gabonaise va contribuer plus significativement à l’économie nationale et ainsi créer des emplois », a-t-il déclaré au cours de cette rencontre.

L’assemblée Générale annuelle 2020, Fmi-groupe de la banque mondiale  qui a pour thème « investir dans la nature pour une reprise durable » se tient au même moment que l’assemblée Générale annuelle des nations unies et nul doute que les experts des différents pays du monde mettrons à pieds d’œuvre les stratégies adéquates pour une meilleure reprise des investissements dans le durabilité.

Saint clair KENGUE

Une pensée sur “GABON/ASSEMBLEE ANNUELLE 2020, FMI-GROUPE DE LA BANQUE MONDIALE « INVESTIR DANS LA NATURE POUR UNE REPRISE DURABLE » LEE WHITE PREND PART

  • 19 octobre 2020 à 5 h 51 min
    Permalink

    I enjoy you because of all of your hard work on this site. Kate delights in getting into investigation and it’s simple to grasp why. My spouse and i hear all regarding the lively form you produce practical strategies by means of the web blog and encourage contribution from people on the concern so our own princess has been discovering so much. Have fun with the remaining portion of the year. You’re the one performing a splendid job.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *