GABON/JOURNÉE MONDIALE DE L’ALIMENTATION,BIENDI MANGANGA MOUSSAVOU ET LA FAO ENCOURAGE L’ENTREPRENEURIAT AGRICOLE

Visite d’un stand d’exposition sur le site de IDRC AFRICA

C’est sur le thème : Cultiver, nourrir, préserver ensemble. Agir pour l’avenir que s’est célébrée le 16 octobre 2020 la journée mondiale de l’alimentation édition 2020. Le pool des manifestations s’est déroulée sur le site du village graine de Bolokoboué dans la commune d’akanda en présence du ministre de l’agriculture Biendi Manganga Moussavou, du représentant résident de la FAO au Gabon, du directeur général de l’AGASA, du directeur général de l’ONE et plusieurs autres personnalités.

Séance de nettoyage d’une plantation de légumes

L’agriculture est aujourd’hui considéré comme le nouveau pétrole du Gabon. A l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’alimentation édition 2020 la tradition a été respecté au vue de l’impressionnante délégation de la FAO avec à sa tête son représentant résidant Helder Mutea et du patron de l’ agriculture Biendi Manganga Moussavou tous venus magnifiée cette journée à travers l’entrepreneuriat agricole.<<Cette année le gouvernement a souhaiter rendre plus dynamique la production locale et c’est ce qui justifie d’ailleurs notre forte présence sur ce site. Nous avons avec le ministre madeleine Berre obtenu du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba qu’il prenne un décret qui permet qu’il y ait la filière de formation agricole dans les centres de formation professionnel ce que le chef de l’Etat a accepter et qu’on atteigne dans ce dispositif des formations duals hors des centres de formation professionnel c’est-à-dire que sur un site comme ce site du village graine de Bolokoboué nous allons lancé dans les semaines avenir une formation diplômant qui comprendra 75% de pratique et 25% de théorie encadrer par des enseignants sur la base du curricula validée par le ministère de la formation professionnelle et au bout d’un an ces formations seront sanctionnées par un certificat de formation en technique agricole. Ce sont les fondations qu’en cette journée mondiale de l’alimentation nous souhaitons encrées dans le sol, dans cette dynamique gouvernementale de lutte pour notre autosuffisance alimentaire et pour cela nous souhaitons que les villages graines soit un exemple, que les futures entrepreneurs du village graine soit les futures entrepreneurs agricoles de notre pays, nous souhaitons qu’ils  aident à se déployer dans d’autres villages graines pour transmettre ce qu’ils auront reçu et faire en sorte que ceux qui autrefois était perçu comme impossible soit désormais considéré comme le miracle de cette décennie de la femme puisque nous savons que ce sont près de 80% des femmes rurales qui participent à la production agricole de notre pays.  Aujourd’hui, les gabonais se sont imposés sur le marché du maraîcher à travers le programme famille verte et c’est 13000 familles qui sont rentré dans le programme Gabon famille verte et qui continue de produire des légumes, du piment et tout ceci rien que pendant la période très crucial de la COVID-19 c’est une dynamique importante que nous sommes entrain de pérenniser à travers le Gabon tout entier.>> a laissé entendre le ministre gabonais de l’ agriculture Biendi Manganga Moussavou au cours de cette cérémonie riche en aliment.

Le ministre de l’ agriculture devant une exposition de légumes

Principal partenaire du Gabon la FAO s’affirme dans l’accompagnement matériel, technique et théorique du Gabon.<< Cette journée est pour nous l’occasion de nous pencher ensemble sur les questions d’avenir mais également celles d’aujourd’hui. Pour le Gabon, la pandémie donne un argument supplémentaire pour réduire les importations surtout ceux que les gabonais savent produire. Notre engagement au côté du gouvernement et de nos nombreux partenaires locaux dans la lutte contre la faim et la malnutrition est sans relâche. C’est pourquoi au contact de ces jeunes hommes et femmes déterminés et engagés la FAO et ses experts sont convaincus que le Gabon peut et doit surmonter le déficit de production et sa situation de dépendance alimentaire.>> A souligné Helder Mutea le représentant résident de la FAO au Gabon.

Jeûne plante une oeuvre des jeunes gabonais

La journée mmondiale de l’ alimentation édition 2020 marque le 75e anniversaire de la FAO et également des nations unies ce qui représente une responsabilité croissante pour la FAO de coordonner les efforts mondiaux visant à éradiquer la faim et la malnutrition dans le monde. Le Gabon pour sa part multiplie les efforts pour garantir à sa population une autosuffisance alimentaire à travers sa sa politique de l’entrepreneuriat agricole.

Saint Clair kengue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *