AGANOR, les artisans gabonais à l’école des normes rendues d’application obligatoire

Dans le cadre du renforcement des capacités des artisans gabonais, l’agence Gabonaise de la normalisation (AGANOR) a lancé le 22 février 2022 une formation des artisans sur les normes rendues d’application obligatoires. C’était en présence du Directeur général de l’AGANOR, Abdu Razzaq Guy Kambogo, et du Directeur général de l’artisanat au ministère du commerce, des petites et moyennes entreprises Alain Batchielilys.

Trois jours durant, les artisans venus d’horizons divers, vont être outillés sur les enjeux de la qualité, les mentions obligatoires de la norme sur l’étiquetage des produits alimentaires préemballés, la procédure de certification, le cosmétique, les bonnes pratiques de fabrication et de mise sur le marché, la procédure de certification, et les mentions obligatoires de la norme sur les parpaings.  Dans son propos introductif, le patron de l’agence nationale de la normalisation (AGANOR) a souligné l’importance de cette formation. « Cette formation vise à renforcer les capacités des artisans en matière des normes gabonaises rendues d’application obligatoire. Nous voulons susciter à travers cette formation la distribution des produits des artisans  par les centres commerciaux ceci passe par la qualité des normes en général et en particulier celles rendues d’application obligatoire. Pour cela, nous allons au cours de cette formation insister sur les bonnes pratiques d’hygiène et de fabrication, l’amélioration du design des étiquettes notamment pour le secteur alimentaire. » A laissé entendre le Directeur général de l’AGANOR, Abdu Razzaq Guy Kambogo.

Pour sa part, le représentant du ministre du commerce en déclarant ouvert la formation des artisans, a rappelé  les efforts du gouvernement dans le développement artisanal du pays. «Le gouvernement ne ménage aucun effort dans le développement du secteur artisanale au Gabon. Des formations comme celle-ci sont régulièrement organisées dans le but de renforcer les capacités des artisans gabonais. Le gouvernement à travers la chambre nationale des métiers de l’artisanat accompagne les artisans dans l’amélioration de leur condition de  travail, les  artisans gabonais participent régulièrement aux différentes foires internationales et par leurs expositions ces artisans vendent mieux la destination Gabon. » A expliqué Alain Batchielilys.  

Selon le guide ISO/CEI 2 la norme est un document établi par consensus et approuvé par un organisme reconnu qui fournit pour des usages communs et répétés des résultats garantissant un niveau  d’ordre optimal dans un contexte donné. La formation qui a débuté par la province de l’Estuaire pour trois jours, se poursuivra dans les provinces du Haut-Ogooué, du Moyen-Ogooué, et de l’Ogooué-Maritime, avec entre 20 à 30 participants par session de formation.

Saint-clair Kengue

47 réflexions sur “AGANOR, les artisans gabonais à l’école des normes rendues d’application obligatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *