Conflit homme-éléphant, le gouvernement lance les débats autour des assises nationales

Conflit homme-éléphant, lepremier ministre chef du gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda a procédé le 15 décembre 2021 à l’auditorium du ministère des eaux et forêts au lancement des assises nationales. Ces rencontres qui interviennent à la suite des consultations menées par le ministre des eaux et forêts Prof Lee White et le ministre délégué Charles Mve Ellah durant 3 semaines dans les Chefs-lieux des neufs provinces du Gabon visent à trouver des pistes de solutions afin de mettre un terme à ce fléau qui représente une véritable menace pour la sécurité et viabilité des moyens de subsistance des communautés rurales.

Le conflit homme-éléphant au Gabon amorce sa dernière ligne droit. Durant soixante douze heures, les représentants des populations locales, de la haute administration, des institutions publiques, les parlementaires, les partenaires techniques, et les experts internationaux vont planché sur les différentes stratégies adéquates et le plan d’action national dans le conflit homme-éléphant au Gabon.

En présence de ses collègues membres du gouvernement et du premier ministre chef du gouvernement, le ministre des eaux et forêts, à rappeler le caractère prioritaire de la résolution du conflit homme-faune au Gabon <<Le conflit homme-faune et tout particulièrement les conflits hommes-éléphant constitue une problématique technique, sociale et économique. Ils mettent à mal la sécurité physique et alimentaire ainsi que la paix sociale des populations rurales dans la grande partie du territoire national. 


Depuis 2016 le ministère en charge des eaux et forêts a enregistré 11959 plaintes écrites et de nombreuses autres orales relatives à la destruction des cultures vivrières consécutives à l’action des éléphants.>> A laissé entendre le Professeur Lee White.

En déclarant ouvert les travaux des assises nationales sur le conflit homme-éléphant au Gabon, le numéro un du gouvernement a invité les participants à produire des recommandations d’urgence et à longtermes pour le bien être et la tranquillité des populations rurales.


Cette première journée, a été marquée par la visite des tentes, et d’un modèle de clôtures électriques, l’après midi étant consacré aux travaux en commission et à la présentation sur l’état des connaissances générales des éléphants du Gabon. La présentation des lieux sur les conflits homme-faune, conflit homme-éléphant; présentation du rapport des consultations provinciales sur les Conflit Homme-Éléphant et Conflit Homme-Faune.


Saint Clair Kengue

96 thoughts on “Conflit homme-éléphant, le gouvernement lance les débats autour des assises nationales

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *