COP26, le leadership d’Ali Bongo Ondimba salué par le congrès politique de la jeunesse Gabonaise


Le président du congrès politique de la jeunesse Gabonaise Rodrigue Maissa Nkoma en compagnie de Eris Séraphin Ndjibila président de l’association Ongouangoubou a tenu le 6 novembre 2021 à Libreville un point de presse sur la participation du Gabon à la COP26 qui se déroule à Glasgow en Écosse et donc la prestation bilingue du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba à la tribune de la COP26 a ému ses paires.

Situé en Afrique Centrale, le Gabon pays engagé dans la lutte contre les changements climatiques et la protection de la nature a à travers son président Ali Bongo Ondimba marqué son empreinte à la COP 26 d’où cette sortie médiatique du président Rodrigue Maissa Nkoma organisateur de la deuxième édition du congrès politique de la jeunesse gabonaise sous le thème : «Loin du poison de la division, préservons la paix et soyons fiers. », ceci au côté de son partenaire historique ONGOUWANGOUBOU sans oublier le Parti Démocratique Gabonais (PDG), partenaires privilégiés également.

<<Ne pouvant être insensible à la distinction du Gabon dans leConcert des nations, en effet, souhaitant le voir être unexemple mondial dans tous les domaines de développementdurable, que l’on soit de l’opposition, de la majorité ou de la société civile, à ce titre, de représentant de l’Afrique pour la COP 26, l’on doit par amour du pays, par honnéteté intellectuelle et morale; reconnaitre et ovationner avec joie ce prestige que nospaires d’Afrique ont bien voulu, au nom des efforts des plus hautes autorités en tête desquelles, le Chef de l’État Ali BONGO ONDIMBA nous faire pour la lutte a la préservation de nofre faune pour un climat environnemental saint au profit du village planétaire.

Ainsi cette distinction honorable, a été confortée par la prestation intelligente, éloquente et bilingue du Chef de l’État Ali BONGO ONDIMBA. Tonnerres d’applaudissements, ai -je dit, Gabon ce pays d’hospitalité legendaire, au peuple pacific et paisible, oui bien évidemment. C’est pour faire un pont vers certains compatriotes qui appellent à la désobéissance civile et à l’insurrection, au nom des dysfonctionnements et autres situations similaires observées ici et là, le bureau du deuxième Congrès Politique de la Jeunesse Gabonaise et son partenaire historique ONGOUWANGOUBOU; s’appuyant également sur la vision de paix du Parti Démocratique Gabonais (PDG) dit non, non et encorenon, à toutes formes de violence non, non à la haine et tout type de manipulation pour détruire le vivre ensemble et ainsi troubler la paix. 

Le Gabon est un bien commun, et aussi vrai que certaines choses sont à revoir, il y a, on le voit bien des raisons également d’y croire à son avenir comme le témoigne son rang lors de la COP 26.


Peuple gabonais, ne cède pas au démon de la haine, de laViolence, de la rue, toute chose qui croyez-moi ne causeront que du tort. C’est pourquoi, tout en félicitant les plus hautes autorités, nous tenons tout de même à les appeler à faire preuve de sagesse comme toujours, en invitant les compatriotes à faire bloc autour des dirigeants pour trouver collégialement des solutions, car l’ennemi est ailleurs et comme l’a dit le chef de l’Etat dans son discours adressé à la nation le 17 Août 2021, C’est ensemble gouvernants et gouvernés que le pays pourra avancer.>> a-t-il salué.


SCK

50 réflexions sur “COP26, le leadership d’Ali Bongo Ondimba salué par le congrès politique de la jeunesse Gabonaise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *