Cop27 : Le dédommagement des dégâts causés par le changement climatique

La conférence mondiale de l’Onu sur le climat s’est ouverte dimanche le 6 novembre  à Charm el-Cheikh en Egypte ayant pour objectif de discuter des moyens à déployer pour lutter contre le réchauffement climatique et vérifier leurs  mises  en œuvre  pour tenter de donner un nouveau souffle au  combat   et aux impacts de ce dernier.  A cet effet,  les pays du sud réclament des dédommagements financiers.

Un sujet épineux qui est officiellement au menu des discussions.  Le dialogue  sur les compensations financières entre le NORD et le SUD bat de l’aile. Dans le cadre des transitions énergétiques, les pays  du Sud sont à la merci de ceux  du Nord. Etant donné donc que l’Afrique représente moins de 3%  des émissions  mondiales responsables des changement climatiques et par-dessus tout  serait le  continent le plus gravement affecté par ses conséquences, il est donc judicieux  et approprié que cette conférence prenne des mesures  nécessaires pour reconnaitre les  circonstances  et  besoins spéciaux de l’Afrique, notamment à travers la réductions des émissions de dioxyde de carbone (CO2) et le financement des dégâts irréversibles du changement climatique.

Les pays développés  qui  s’étaient engagés l’an dernier d’aider l’Afrique du sud à hauteur de 8,5 milliards de dollars ont mené une transition énergétique juste le 7 novembre  dernier. Dans un communiqué  conjoint publié à l’occasion du début de la Cop 27, les Etats Unis, la France, la Grande- Bretagne et l’Allemagne ont annoncé avoir endossé le pan d’investissement pour une transition énergétique juste.     

Patricia Mengue (Stagiaire)      

33 réflexions sur “<strong>Cop27 : Le dédommagement des dégâts causés par le changement climatique</strong>

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *