Deuxième congrès politique de la jeunesse gabonaise, Rodrigue Maissa Nkoma annonce les couleurs de l’évènement

La jeunesse Gabonaise une fois de plus appelée à écrire son histoire dans la politique du pays. C’est à l’occasion d’un point de presse tenu à Libreville le 22 septembre 2021 par Rodrigue Maissa Nkoma initiateur du congrès politique de la jeunesse Gabonaise 2e édition que l’annonce a été faite. L’évènement qui se tient sous le thème: “LOIN DU POISON DE LA DIVISION, PRESERVONS LA PAIX ET SOYONS FIÈRE.” se déroulera du 14 au 16 octobre 2021. Les inscriptions en cours s’achève le 25 septembre prochain.

Face à la presse nationale et internationale, Rodrigue Maissa Nkoma a décliné les objectifs et contours de l’évènement. <<je voudrai au nom de notre thématique ovationné nos soldats, de retour au Gabon. Après 25 ans au service de la paix en Centrafrique tout en condamnant ces actes isolés de certaines brebis égarer car au Gabon on ne touche pas à la femme. Le Chef de l’État Ali BONGO ONDIMBA s’ adressant au peuple gabonais notamment face au parlement puis lors du traditionnel discours à la nation est revenue sur la nécessité du vivre ensemble et de la préservation de la paix socle de la cohésion nationale gage du développement durable.

est-il encore besoin de rappeler que lajeunesse est le fer de lance d’un pays et qu’elle est très souvent sujet à de l’ instrumentalisation ? est -il besoin derappeler que les événements du stade d’Oyem, du mouvement de casseroles, et tout récemment d’ Okondja sont des indicateurs clair du dangers menaçants la paix. surtout que l ‘on sait que l’élection présidentielle au Gabon s’ est dans 24 mois. C’est fort de cela que la jeunesse gabonaise reunit autour de cette idéale qui n’ est autre que la paix, voudraient apporter sa contribution pour la préservation de celle-ci heritage de nos feux Président Léon MBA MINKO etOmar BONGO ONDIMBA.

Ce deuxième congres politiques de la jeunesse gabonaise sous le thème: Loindu poison de la division préservons la paix et soyons fiers, vient ici réaffirmer la prise de conscience de la Jeunesse face aux enjeux politiques avenir appeler les uns et les autres à la retenu à faire attention, à demeurer vigilant et de ne ménagers aucun effort pour que notre vivre ensemble ne soit guerre menacé mettre en garde les perfides trompeurs qui prédisent l’hécatombe en instrumentalisant la jeunesse via les réseaux sociaux et autres canaux mafieux pour exprimer leurs velléité que ce projet cataclysmique ne passera pas car avec la jeunesse gabonaise épris de paix Dieu y réside. C’est pourquoi j’encourage les jeunes encore hésitant à nous rejoindre. 

c’est aussi ici l ‘occasion de remercier les présidents des partis de l’opposition de la majorité, et de la société civile qui ont mis en la disposition du deuxième congrès politiques de la jeunesse gabonaise les jeunes leaders deleurs formations respectives. Sans oublier de rappeler aux uns et aux autres le respect des gestes barrières car la COVID-19 continue de circuler nous les invitons à se faire vacciner contre la Covid-19.>> A-t-il annoncé.

A travers les différentes plateformes numériques dénommés 2e congrès politique de la jeunesse Gabonaise, ce sont un plus de 8000 jeunes gabonais ont à ce jours déjà souscrit à la participation à ce deuxième rendez-vous de la jeunesse Gabonaise avec l’histoire.

August Kengue

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *