Environnement socio-politique, la paix des braves soutenue par un contrat social: un chemin irréversible

L’environnement socio-politique du Gabon passer au peigne fin par plusieurs leaders politiques au rang desquels Guy Christian Mavioga secrétaire général exécutif du bloc démocratique chrétien(BDC), d’associations et de la société civile. C’était au cours des travaux de la session plénière ordinaire du conseil national de la démocratie tenu du 17 au 26 mars 2021 au conseil économique et social environnemental (CESE).

La paix des braves un chemin irréversible

Parmi les différents points ayant marqué les travaux de la session plénière et ordinaire du conseil national de la démocratie qui viennent de s’achever, figure en bonne place “l’appel à la paix des braves” initié par Guy Christian Mavioga secrétaire général exécutif du bloc démocratique chrétien.Au cours de son allocution de clôture, le président du conseil national de la démocratie a longuement remercié l’initiateur de ce projet pour son intelligence et sa vision éclairé dans la vie de la nation Gabonaise, <<Je remercie hautement notre collègue le président du BDC bien inspiré il a su avec talent et allent magnifiquement traduire avec le thème qu’il a suscité les vives préoccupations du moment et rallier les suffrages des conseillers malgré le scepticisme ambiant. Son initiative vitale doit être magnifié puisqu’à notre niveau, son appel à la paix des braves a été entendu.>> a salué le président du CND Séraphin Ndaot.

Guy Christian Mavioga S.G.E du BDC

L’appel à la paix des braves lancé le 22 février 2021 par Guy Christian Mavioga et soutenu le 2 mars 2021 par le groupe de 40 partis de la majorité et de l’opposition membres du conseil national de la démocratie, a reçu après un examen minutieux à plus de 70% l’approbation des conseillers membres du CND lors de la clôture des travaux.
Prenant la parole, l’initiateur de la paix des braves n’a pas manqué d’appeler de tout ses voeux à la réconciliation avec soit même et avec les autres.<<Nous proposons à toutes les forces vives de la nation  d’emprunter le chemin de la paix des braves, soutenue fortement par un contrat social ou un pacte social. Notre corps social doit être en tout temps notre priorité, nous devons avoir le courage d’agir ensemble pour corriger les fractures sociales aiguës au bénéfice de la cohésion sociale et de la cohésion nationale.>> A lancé de vive voix Guy Christian Mavioga le secrétaire général exécutif du BDC à l’endroit des forces vives de la nation et de la population gabonaise toute sensibilité confondu.


Saint Clair Kengue

193 réflexions sur “Environnement socio-politique, la paix des braves soutenue par un contrat social: un chemin irréversible

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.