Gabon, Atelier de formation des Responsables des banques de sang et transfusion sanguine

Environnement sanitaire, sur  instructions  du  Ministre  de  la  Santé  et  des  Affaires Sociales,  la  Direction  générale  des  établissements  et  des  prestations  de  Santé (DGEPS)  a  organisé le 15 juin 2022  à  la  salle  de  réunion  du  Centre  national  de  transfusion sanguine  (CNTS),  une  formation des  responsables  des  banques  de sang  des  Centres hospitaliers  régionaux  (CHR)  et hôpitaux de  Coopération. 

Inscrite  dans  le  cadre  de  la  bonne  gouvernance  des  établissements  de  santé,  cette formation  fait suite au  diagnostic posé par le  CNTS  lors de l’évaluation des  activités des  banques  de  sang  en  2021,  lequel  diagnostic  révélait  des  disparités  dans l’application  des  normes  de  sécurité  transfusionnelle  en  matière  de  collecte,  de qualification et de distribution des  poches  de  sang.   
L’objectif  recherché  pour  cette  formation  est  donc  de  renforcer  les  capacités  des Responsables  des  banques  de  sang  des  CHR  et  hôpitaux  de  coopération  en transfusion  sanguine,  conformément  aux  directives  nationales  portant  sur  le  circuit transfusionnel et l’utilisation  rationnelle du  sang en pratique clinique. 

C’est  ainsi  que  les  différents  responsables  de  banque  de  sang,  ont  été  formés  sur  les aspects  relatifs  aux  notions  essentielles  de  sécurité  transfusionnelle  et  aux  risques immuno-  hématologiques,  la  sélection  des  donneurs  de  sang  à  la  qualification biologique  des  dons  mais  aussi  sur  la  préparation,  le  transport,  la  conservation  et  la délivrance  des  produits  sanguins  labiles  ainsi  que  les  éléments  de  surveillance  et incidents  transfusionnels. 
A  cette  occasion Alice  Bikissa  Nembe,  Directeur  générale  des établissements  et  des  prestations  de  Santé  est  revenue  sur  l’importance  et  l’intérêt  de la  transfusion  sanguine.  «La  transfusion  sanguine  est  un  acte  médical  essentiel  qui  permet  de sauver  des  vies. 
Cependant,  les  produits  sanguins  à  usage  thérapeutique présentent  des  risques  pour le  receveur  et  nécessitent  le  respect  des  principes  de  bonnes  pratiques  transfusionnelles  dans  leur utilisation.  C’est  la  raison  pour  laquelle  ces  normes  de  sécurité  transfusionnelle  doivent  être  appliquées dans  les  CHU,  CHR  et  les  hôpitaux  de  coopération. C’est  tout  l’intérêt  de cet  atelier  de  formation qui rassemble  les  responsables  des  banques  de  sang  desdites  structures.»  a-t-elle indiqué. Au sortir de cet atelier de formation.

Agnès koumba

31 réflexions sur “Gabon, Atelier de formation des Responsables des banques de sang et transfusion sanguine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *