Gabon, forêts communautaires le ministre Lee White relance le processus d’attribution suspendus il y a plusieurs années

Signature  et  remise  des  conventions  d’attribution  et  de gestion  des  forêts  communautaires  (FC),  le  8  avril  2022,  au ministère des  des  Eaux  et  Forêts,  de  la Mer,  de  l’Environnement,  chargé  du  Plan  Climat  et  du  Plan  d’Affectation  des  terres par le ministre Professeur  Lee White,  suspendus temporairement en 2019,  la  reprise  était  conditionnée  par  un  audit  socio-économique  des  communautés  locales  pour améliorer  leur  gestion. 

Ce  sont  au total 28  Forêts Communautaires qui  ont  été  attribuées,  parmi  lesquelles  19  conventions  définitives  et  9 conventions  provisoires.  
Le  processus  de  relance  d’attribution  des  Forêts  Communautaires intervient  quelques  semaines après  les  visites  effectuées  par  le  ministre  en  charge  des  Forêts  dans  les  provinces  de  l’Ogooué- Ivindo  (Makokou)  et  du  Woleu-Ntem  (Mitzic)  afin  de  toucher  du  doigt  les  réalisations  et  les avancées  liées  au  développement  local.

« Je  vous  félicite  car  aujourd’hui  nous  aboutissons  à  la  signature  d’un  grand  nombre  de  forêts communautaires  définitives  et  provisoires.  Je  sais  que  ce  processus  a  pris  du  temps  pour  certaines associations  car  vous  avez,  dans  le  passé,  été  victimes  de  la  mauvaise  gestion  de  certaines Forêts Communautaires  qui existaient.»  a  déclaré  le patron des eaux et forêts le ministre  Lee  White. 

Pour  sa  part,  une  représentante  des  communautés  bénéficiaires  s’est  exprimée : «Ce  que  nous récoltons  aujourd’hui  est  le  fruit  d’un  long  processus  qui  a  mis notre  patience  à  rude  épreuve  car, depuis  quelques  années,  nous  nous  sommes  consacrés  à  la  création  des  forêts  communautaires. Durant  cette  période,  le  soutien  de  l’administration  nous  a  permis  de  renforcer  notre  détermination à  poursuivre  le  processus  de  création  des  forêts  communautaires  pour  être  des  modèles  de développement  dans  notre  localité  respective».  

Pour  les  communautés  locales,  les  Forêts  Communautaires  représentent  un  mécanisme  de  reconnaissance  officielle  des droits  coutumier  de  gestion  des  ressources  forestière.  Elles  constituent  notamment  un  moyen d’implication  desdits  communautés  dans  la  gestion  durable  des  forêts  et  la  protection  de  la  diversité biologique. 
la  foresterie  participative  a  pour  ambition  d’améliorer  les  conditions  de substances  des  populations  locales”.

Agnès koumba

24 réflexions sur “Gabon, forêts communautaires le ministre Lee White relance le processus d’attribution suspendus il y a plusieurs années

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *