GABON/LE LABORATOIRE DE RECHERCHES ET D’ACTION DIPLOMATIQUE VOIT LE JOUR

Lagrange Fidèle Sinmenou Agnankpe Fondateur Directeur Exécutif du LaRAD

l’Afrique s’enrichit d’un nouveau laboratoire de recherche avril accent particulier sur l’action diplomatique. La présentation de ce laboratoire s’est fait le 26 novembre 2020 à libreville au cours d’une conférence de presse par son fondateur directeur exécutif Lagrange Fidèle Sinmenou Agnankpe.

C’est sur la devise:<<L’expertise est notre Passion et nous avons fait notre credo.>> qu’à été présenté de fond en comble le laboratoire de recherches et d’actions diplomatiques (LaRAD) qui est une organisation de la société civile à vocation interrégionale qui fait des recherches, de la formation et de la sensibilisation particulièrement au profit de la jeunesse africaine. << Notre laboratoire regroupe à divers niveaux des spécialistes dans les domaines aussi variés que la paix, la sécurité, l’économie, le genre, la démocratie, et autres. Tous originaires de la sous-region africaines.>> A laissé entendre Lagrange Fidèle Sinmenou Agnankpe Fondateur Directeur Exécutif du LaRAD.

pour la bonne marche du laboratoire, trois entités majeures composent son organigramme. <<Nous avons le collège des parrains, constitué de très hautes personnalités africaines, le conseil d’orientation chargé de donner les grandes orientations et superviser les travaux de recherches. Il est composé entre autres d’éminents technocrates dont des ambassadeurs à la retraite exerçant désormais comme consultants internationaux. Et le directorat qui lui est le moteur du Laboratoire, dirigé par le Directeur Exécutif et composé d’analystes et chercheurs particulièrement des jeunes très expérimentés dans divers domaines.>> a-t-il ajouté. Le LaRAD se veut une force de recherche de réflexion et de propositions aux leaders nationaux, sous régionaux, et internationaux, aux étudiants, aux particuliers, aux experts et surtout aux décideurs politiques africains dans le cadre d’une affirmation effective de la souveraineté africaine et d’un mieux être des populations.

Saint Clair kengue

818 réflexions sur “GABON/LE LABORATOIRE DE RECHERCHES ET D’ACTION DIPLOMATIQUE VOIT LE JOUR