Le laboratoire de recherche et d’action diplomatique, organise le Side Event en prélude au prochain sommet des chefs d’états et de gouvernement de l’union africaine

Diplomatie,  en  prélude  au  prochain  sommet  des  Chefs  d’Etats  et  de Gouvernement  de  l’Union  Africaine,  le  Laboratoire  de  recherche  et  d’action diplomatique  (LARAD),  en  collaboration  avec  la  Fondation  Issoufou  Mahamat (FIM)  a  organisé  à  son  siège  de  Libreville  le  22  novembre  2021  le  Side  Event  sur le  thème  : ZLECAF, Industrialisation  et Diversification  économique  en Afrique  : rôle  de  la  jeunesse  et  de  la  femme.  Plusieurs  personnalités  notamment,  José BRITO  Ancien  Ministre  des  Affaires  Etrangères  de  la  République  du  Cap-Vert, l’Honorable  Roger  NKODO  DANG,  Président  Sortant  du  Parlement  Panafricain, Ambassadeur  de  Bonne  Volonté,  le  Dr  Dagbegnon  Célestin  SINMENOU,  et Maha JOUINI. 


Par  Visioconférence,  les  différentes  panélistes  ont  échangé  sur  plusieurs  thématiques  à  l’instar de  l’Industrialisation  et  Diversification  Economique  en  Afrique,  rôle  de  la  Jeunesse  et  des Femmes  animé  par  le  Dr  Dagbegnon  Célestin  SINMENOU  en  première  partie  avec  auparavant le  mot  de  bienvenue  de  José  BRITO  Ancien  Ministre  des  Affaires  Etrangères  de  la  République du  Cap-Vert.  Lagrange  Fidèle  Sinmenou  Agnankpe  Fondateur  et  Directeur  Exécutif  du Laboratoire  de  Recherche  et  d’Action  Diplomatique  est  revenu  sur  les  principaux  objectifs  de cet  évènement.  «Cet  évènement  est  organisé  dans  le  but  de  permettre  à  la  jeunesse  de s’approprier  les  éléments  fondamentaux  de  la  ZLECAF,  de  l’industrialisation  et  de  la diversification  économique.  Tout  en  découvrant  la  vision  des  autorités  administratives  et l’implication  de la jeunesse dans la mise en œuvre de  la ZLECAF.  »  A-t-il présenté.

 Dans  une  Afrique  en  pleine  mutation,  les  attentes  au  sortir  de  ces  échanges  sont  multiples,  au vue  de  la  diversification  des  thèmes  abordés  par  chaque  paneliste.  «Avec  l’émancipation croissant  de  la  jeune  génération  africaine,  il  est  aujourd’hui  indéniable  que  tout  projet  de grande  envergure  notamment  la  ZLECAF  réalisé  en  Afrique  doit  accorder  une  place  de  choix  à la  jeunesse  africaine,  c’est  pourquoi  au  sortir  de  ces  échanges  les  jeunes  doivent  être  édifié sur  les  mécanismes  de  mise  en  œuvre  de  la  zone  de  libre-échange  continentale,  le  rôle prépondérant qui est le  leur  dans ce  grand projet africain,  en  retour nous  devons  élaborer un document de  proposition  de  la  jeunesse  qui  sera  soumis  aux  chef  d’états  et  de  gouvernements afin  que  ce  projet  fédère  toutes  les  énergies.  »  A  laissé  entendre    Lagrange  Fidèle  Sinmenou Agnankpe  Fondateur  et  Directeur  Exécutif  du  Laboratoire  de  Recherche  et  d’Action Diplomatique. 


Tenu en deux Parties les panélistes ont assisté avec  beaucoup d’enthousiasme à la leçon Inaugurale Panel 2  sur la  ZLECAF  et processus  de mise en œuvre, rôle  des  Jeunes  et des Femmes présenté  par  Maha JOUINI  qui s’est appesanti sur l’Interactions  Propositions relatives aux attentes de la Jeunesse Africaine  d’où  les propositions  du cabinet Larad  pour la mise en  œuvre  de la  ZLECAF.  «  Dans  le cadre de la mise en œuvre de la ZLECAF, notre laboratoire  interpelle les  pouvoirs  publique africaine afin que ce projet fédérateur ne  subisse pas les mêmes traitements que le continent a connu  par le  passé notamment le traité de Lagos  qui devait mettre  en place la  commission  économique  Africaine, nous  demandons qu’il y ait assez de communication autour de ce  projet, que les décideurs taisent leurs égaux et unissent leurs forces  et leurs savoir-faire  pour qu’enfin se réalise ce grand projet qui sera très bénéfique pour l’Afrique  tout entière.  »  A-t-il émis. 


Le Laboratoire de  recherche  et d’action  diplomatique entend  par cet évènement marqué de son empreinte sa contribution significative et diplomatique à la construction  d’une Afrique émergente  et  économique.

 Saint  clair kengue 

457 thoughts on “Le laboratoire de recherche et d’action diplomatique, organise le Side Event en prélude au prochain sommet des chefs d’états et de gouvernement de l’union africaine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *