Tourisme au Cameroun : Deux stations nautiques dans le Nord

Le ministre du Tourisme et des loisirs, Maigari Bello Bouba a procédé à leurs inaugurations, le 04 mars 2023, à Lagdo dans le département du Mayo-Danay, à proximité de la frontière avec le Tchad.

Une station nautique est une organisation locale portée et financée par une communauté territoriale, le plus souvent une commune ou une communauté de communes, ou tout autre établissement public de coopération intercommunale. Le projet de Lagdo est un projet financé sur le budget d’investissement public. La station nautique de Lagdo est un ensemble constitué du lac Maga, des établissements d’hébergement, des systèmes de distribution d’énergie solaire et d’eau portable, des piscines, des aires de jeux, un restaurant et d’autres services sur les rives du lac. Selon les différents appels d’offres lancés dans le cadre de ce projet, l’équipement de cette infrastructure aura coûté au moins 40 millions de FCFA, contre 45 millions de FCFA pour divers autres aménagements sur le site.

Ce centre de loisirs construit dans la région de l’Extrême-Nord a été équipé à hauteur de 25 millions de FCFA, selon un document officiel mais muet sur le coût de la construction. Dans son discours d’inauguration, le ministre du Tourisme et des Loisirs, Bello Bouba Maïgari, a appelé la population à faire bon usage des infrastructures tout en les maintenant en bon état. Le souhait du Maire de Maga, Ibrahim Boukar, est que la gestion du site soit transférée à la Commune, conformément aux principes de décentralisation, et que la capacité d’hébergement du site soit revue à la hausse.

Activité touristique

Selon le ministère du Tourisme et des loisirs, ces investissements s’inscrivent «dans le cadre de la recherche constante d’amélioration et de renforcement des infrastructures de tourisme et de loisirs pour attirer davantage de touristes ». Il faut dire que l’activité touristique est en crise dans la partie septentrionale du pays, surtout dans la région de l’Extrême-Nord, depuis le déclenchement des attaques de Boko Haram courant 2013.

Divine KANANYET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *