Woleu-Ntem : Exploitation illégale du bois à Bitam, les résultats de l’enquête forestière rendue public

Au cours d’enquêtes forestières pendant la période de novembre à décembre 2022 dans la zone de Bitam, l’équipe conjointe des agents du cantonnement des Eaux et Forêts et les membres de Conservation Justice ont pu mutualiser leurs efforts.

L’équipe mixte a pu confirmer l’existence de quatre (4) sites de coupe illégale de bois dans plusieurs villages du département du Ntem. Équipés de divers outils de sciage, les auteurs et leurs complices ne disposaient d’aucune autorisation préalable de l’administration, ce qui a amené à la saisie des machines et du bois coupé. Les concernés ont été entendus à Bitam par l’administration déconcentrée des Eaux et Forêts pour établir leurs responsabilités au regard des différentes violations  du code forestier constatées.

C’est sur l’axe Melen-Effack- Bibeigne  que l’équipe mixte fera une première descente de terrain sur un site exploité illégalement par Monsieur “BEKONO” de nationalité camerounaise et en situation irrégulière au Gabon.  Au cours de son audition au cantonnement des Eaux et Forêts, ce dernier a déclaré qu’il était l’auteur des coupes sur deux (2) des quatre (4) sites identifiés et travaillerait au compte d’un capitaine  de police affecté au commissariat de police de Bitam. Sur le site, ont également été découverts 4 arbres coupés mais non encore travaillés ainsi qu’un tas de 203 lattes et chevrons. Interrogé, le sujet interpellé fera savoir aux agents que l’exploitation date d’il y a un mois sur ce site. A son domicile sis au village Effack-Bibeigne, sera saisi la tronçonneuse comme pièce à conviction. Le capitaine de police serait connu pour les mêmes faits au niveau de Bitam. Il sera donc convoqué par le cantonnement des Eaux et Forêts pour être entendu sur Procès-verbal, accompagné de son scieur.

Le capitaine va reconnaître les faits qui lui sont reprochés, et dédouaner le scieur. Il affirmera que le mis en cause agissait sur ses instructions. On note qu’après la première saisie du cantonnement, les habitants confirment avoir vu un camion transportant nuitamment le bois litigieux hors du site, ce qui constitue une circonstance aggravante grave.

Selon une source policière qui a requis l’anonymat, ces faits constituent un grand manquement aux règles déontologiques de la police qui précise que chaque policier doit agir en parfaite conformité avec les lois, être irréprochable en montrant l’exemple à la population.

En ce qui concerne les deux derniers sites, il s’agirait d’une coupe illégale depuis le village Essatop où un ressortissant bénéficiaire d’une autorisation de sciage de long, exploite un site non autorisé. Au village Okoralene, deux autres personnes ont encore été entendues conformément à la procédure et des sanctions prévues par les dispositions du code forestier ont été données par le cantonnement des Eaux et Forêts de Bitam.

Les essences retrouvées sur les différents sites sont essentiellement le Padouk, le Belinga et le Dabema. Comme toutes les essences de bois, leur exploitation requiert le respect de la légalité, en accord avec la gestion durable de forêts qui fait l’objet d’une politique stratégique nationale pour l’économie gabonaise en cohérence avec le leadership du Gabon en tant que modèle vert au niveau international. Rappelons que la gestion durable des forêts intègre les aspects économiques, sociaux et écologiques des forêts. Le non-respect des lois dans ce cadre, serait de nature à compromettre cette ambition affichée de l’Etat et a menacé une ressource naturelle indispensable pour les générations futures.

Saint clair kengue

5 réflexions sur “<strong>Woleu-Ntem : Exploitation illégale du bois à Bitam, les résultats de l’enquête forestière rendue public</strong>

  • 4 janvier 2023 à 3 h 19 min
    Permalien

    I’ve been searching for hours on this topic and finally found your post. casino online, I have read your post and I am very impressed. We prefer your opinion and will visit this site frequently to refer to your opinion. When would you like to visit my site?

    Répondre
  • 31 janvier 2023 à 10 h 09 min
    Permalien

    Вие можете да играете с истински пари в онлайн казината на Efbet, Palms Bet, Winbet, Bet365 и Bwin, като за целта, е нужно да се регистрирате в някой от тези сайтове и да депозирате пари. Тоест, без да плащаш нищо, си подсигуряваш сигурност и защита, качествено обслужване и преживяване, както и потенциални предложения за бонуси само при избора да играеш на рулетка в онлайн казино. Все повече хора в България търсят казина, които предлагат възможността за депозиране с минимална сума – 5 или пък 10 лева. А най-хубавото е, че такива има и те са на разположение за почитателите на хазартните игри и залозите! https://community.minimaxxtuner.com/community/profile/ricardotulloch/ За съжаление, повечето топ казина в България не поддържат опцията СМС депозит. И все пак има едно лицензирано казино в страната, което предлага този вид плащане – Winbet. Този сайт приема парични депозит от А1 абонати, които са на сметка. Разбира се. Bwin има чудесна мобилна апликация, както и сайт, адаптиран за мобилни устройства. Те предлагат пълен достъп до услугите на компанията. Регистрацията и депозитът не са задължителни, тъй като това са демо версии на игрите. Те съществуват, за да Ви забавляват и нищо повече. По-горе на страницата ни сме изброили положителните и отрицателните страни на безплатните игри, както и на тези, при които правите истински залагания, така че можете да направите сравнение и да решите къде да се насочите.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *