Climat-forêt-biodiversité : Vers une politique meilleure

Dans l’optique de suggérer une politique meilleure en accord aux défis nationaux et internationaux des secteurs climat-forêt-biodiversité, le Ministère de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable (Minepded) a organisé un Conciliabule politique au Cameroun portant sur  le perfectionnement de l’alignement de la gouvernance forestière sur les privilèges en ce qui concerne la biodiversité climatique du 20 au 21 septembre dernier à l’hôtel Dajoll de Mbankomo.

Lors de ces deux jours d’échanges et de réflexions, Il a été question, de renforcer la communication et faciliter l’accord entre les différentes parties prenantes et sectorielles clés dans le domaine des forêts, du climat et de la biodiversité ; aussi, d’accroitre les connaissances pour aligner la réponse de la gouvernance forestière sur des buts ambitieux à atteindre par le Cameroun dans les secteurs précédemment mentionnés, avec une vision commune; le but visé étant le bien-être des communautés locales, ainsi que les femmes et les jeunes.

Au menu des échanges on note le renforcement de la politique forestière et la mise en œuvre des recommandations,  la réforme des politiques et la valorisation des Produits Forestiers Non Ligneux, l’élaboration d’une feuille de route pour l’action. Dans le cadre de cette rencontre, quelques points de la feuille de route ont été énuméré, notamment la création de groupes de travail sectoriels pour une action collective sur les priorités nationales ; la mise en place d’une plateforme d’échanges et d’information sur les initiatives et actions relatives aux Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL): production, marché, opportunités.) ; le Renforcement des capacités des acteurs dans la valorisation du Carbone pour une prise en compte dans les stratégies nationales ; le perfectionnement des stratégies par une prise en compte des recommandations de ce Dialogue politique et l’évaluation au bout de deux ans, à travers un second Dialogue politique.

Les participants à ce dialogue étaient des responsables des ministères en charge de l’environnement et des forêts, des Représentants des administrations sectorielles, ainsi que ceux des peuples autochtones et communautés locales, des Experts issus du milieu de la Recherche et du monde universitaire camerounais et africains, des gestionnaires d’ONG et Associations forestières.

Patricia Mengue (Stg)

7 réflexions sur “<strong>Climat-forêt-biodiversité : Vers une politique meilleure</strong>

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *