Gabon/ Global Green Forum, « Pour aller loin, il faut aller collectivement. » dixit le Professeur Lee White

Professeur Lee White ministre gabonais des Eaux et Forêts

le  ministre  des  Eaux,  des  Forêts,  de  la  Mer,  de l’Environnement,  chargé  du  Plan  Climat  et  du  Plan  d’affectation  des  terres,  Professeur.  Lee  White, a  pris  part le 24 février 2021  à  la  première  édition  du  Forum  International  des  Equipements,  des Technologies  et  des  Services  de  l’environnement  “Global  Green  Forum”.     Placé  sous  l’égide  du  ministère  de  l’Energie,  des  Mines  et  de  l’Environnement  du  Maroc,  et organisé  sous  le  thème  “quelle  relance  verte  pour  l’Afrique  après  la  pandémie”,  cet évènement  digital  visait  à  créer  des  échanges  sur  l’utilisation  des  technologies  innovantes  au service  de  l’environnement  afin  d’assurer  une  transition  vers  une  économie  verte.

Ce  fut  l’occasion  pour  le  Professeur.  Lee  White  au cours de cette rencontre de  rappeler  que  le  Gabon  s’est  doté  d’une  Agence d’Observations  Spatiales,  qui  assure  la  surveillance  forestière  et  maritime  de  notre  pays,  tout en  couvrant  23  pays  du  continent  grâce  aux  images  satellitaires  à  haute  résolution.   Il  a  notamment  lancé  un  appel  au  renforcement  de  la  coopération  internationale  entre  pays africains  en  matière  de  protection  de  l’environnement  pour  une  plus  grande  efficacité  :  «  pour aller  loin,  il  faut  aller  collectivement  »,  a-t-il déclaré.   Le  ministre  des  Eaux  et  Forêts  a  par  ailleurs  rappelé  la  détermination  du  Gabon  à maintenir  son  statut  de  «  pays  à  haut  couvert  forestier  et  faible  niveau  de  déforestation  »  au profit  de  l’humanité:  «  Le  Gabon,  conscient  de  sa  responsabilité  à  l’échelle  globale,  publiera dans  les  prochains  mois  sa  contribution  déterminée  au  niveau  nationale  (CDN)  pour réaffirmer  son  engagement  à  :  protéger  30%  des  terres  et  des  mers  d’ici  à  2030,  renforcer  son statut  de  pays  qui  séquestre  3  fois  plus  de  carbone  qu’il  en  émet,  et  mobiliser  les  ressources financières  adéquates  notamment  à  travers  un  système  de  transfert  de  crédits  carbone  ».  

Réunissant  plus  de  3000  visiteurs  professionnels,  décisionnaires  et  acteurs  économiques nationaux  et  internationaux,  le  Forum  International  des  équipements,  des  technologies  et  des services  de  l’environnement  Global  Green  Forum  se  poursuit  jusqu’au  26  février 2021.

Saint clair KENGUE

259 réflexions sur “Gabon/ Global Green Forum, « Pour aller loin, il faut aller collectivement. » dixit le Professeur Lee White

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *