Coopération institutionnelle, la FAO et la CEEAC renforcent leur partenariat pour la sécurité alimentaire, nutritionnelle et la gestion durable des ressources naturelles en Afrique centrale

Une réunion consultative virtuelle sur les initiatives en cours entre la FAO et la CEEAC s’est tenue à Libreville le 23 Février 2021, dans le cadre du renforcement du partenariat entre l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture  (FAO) et les institutions d’intégration économique sous-régionale, suivi d’une séance de travail entre le Coordonnateur du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale, Son Excellence. Hélder MUTEIA et le Président de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), Son Excellence Gilberto Da Piedade Verissimo. Cette réunion consultative, par visioconférence, a vu la participation des professionnels membres de l’Equipe Multidisciplinaire du Bureau Sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale, du Commissaire en charge de l’Environnement, des Ressources Naturelles, de l’Agriculture et du Développement Rural de la CEEAC et des experts de l’institution communautaire. 
Elle avait pour objectif de présenter au Président de la Commission de la CEEAC et à son équipe les différents domaines d’interventions de la FAO dans la sous-région et l’Equipe multidisciplinaire engagée, de passer en revue les initiatives conjointes en cours et d’identifier les perspectives de collaboration en vue de renforcer les synergies pour la réduction de la pauvreté, la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la gestion durable les ressources naturelles en Afrique centrale.

La Coopération entre la FAO et la CEEAC passé  au scanner entre les deux personnalités institutionnelles. Animé par la volonté de coordonner leurs actions en faveur des populations de la sous région aussi bien dans le secteur de la sécurité alimentaire que dans la gestion durable des ressources naturelles d’ou cette rencontre, le Coordonnateur du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale après avoir présenté les compliments de la FAO à la CEEAC pour la réforme de la Commission en cours ainsi que l’organisation en décembre 2020, avec un franc succès, de la réunion des Ministres et le sommet des Chefs d’Etats, qui a consacré l’endossement de haut niveau du cadre stratégique 2021-2025 de l’institution, a déclaré: « la présente consultation marque un pas de géant dans la concertation continue pour le renforcement du partenariat et de la synergie entre nos deux institutions ».

S E Helder Mutea représentant résident de la FAO

Prenant la parole à son tour, le président de la CEEAC a remercié la FAO pour l’organisation de cette rencontre, non sans souligné la franche collaboration qui existe entre les deux institutions. Il a également mis en exergue les opportunités de renforcement de partenariat contenues dans le Plan Stratégique 2021-2025 du Département en Charge de l’Environnement, des Ressources Naturelles, Agriculture et Développement Rural (DENADER) de la CEEAC. Pour Gilberto DA Piedade Verissimo , l’objectif global qui traduit la vision à long terme de cette stratégie consiste à « Préserver les conditions de vie des générations futures de manière à garantir un développement durable qui permettra d’accroître significativement la production, la productivité et la compétitivité de la sous-région, tout en garantissant la sécurité alimentaire et nutritionnelle aux populations ainsi qu’un accès durable aux marchés régional et international ».

S E Gilberto DA Piedade Verissimo Président de la commission de la CEEAC

Après un tour de table qui a permis aux deux institutions d’échanger sur les priorités mutuelles, notamment les projets d’assistance technique, et d’identifier les perspectives de collaboration, plusieurs recommandations ont été formulées à l’endroit des deux institutions en vue de multiplier les échanges et de renforcer la collaboration bipartite.

Au terme des échanges, le Président de la Commission de la CEEAC et le Coordonnateur du Bureau sous régional de la FAO pour l’Afrique centrale se sont félicités des délibérations fructueuses de la réunion et ont pris la résolution d’institutionnaliser de telles consultations aussi bien au niveau stratégique qu’au niveau des équipes techniques.

Pour rappel, le Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale (FAOSFC) a été créé en mai 2006 avec pour siège Libreville et a été officiellement ouvert en juillet 2007 dans le cadre du processus de décentralisation. Les pays couverts par ce Bureau sont le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la République Centrafricaine, la République Démocratique du Congo et le Tchad.

Saint Clair kengue

3 277 réflexions sur “Coopération institutionnelle, la FAO et la CEEAC renforcent leur partenariat pour la sécurité alimentaire, nutritionnelle et la gestion durable des ressources naturelles en Afrique centrale